Offres d'emplois

  GLID RELANCE UN AVIS D’APPEL D’OFFRES POUR LE RECRUITEMENT D’UN CONSULTANT CHARGE D’ ELABORER UNE STRATEGIE DE MOBILISATION DES RESSOURCES


I. INFORMATIONS GENERALES

Objet de la consultance Elaborer une stratégie de mobilisation des ressources pour FVS, MIPAREC et GLID
Commanditaire GLID
Location Bujumbura, Gitega
Date de publication 25-11-2022 (Relance)
Date de submission 01-12-2022
Profil du consultant Consultant local ou bureau d’études local
Division du travail Il s’agit d’un un lot unique
Durée de la consultance 30 jours

II. INTRODUCTION ET JUSTIFICATION
CARE INTERNATIONAL au Burundi, organisation humanitaire et de développement, travaille depuis une vingtaine d’années avec des partenaires locaux dans la mise en œuvre de ses projets à l’instar du programme « Gender Equality of Women Emporwement Program (GEWEPIII) » financé par l’Agence Norvégien de Développement « NORAD » pour une durée de 5 ans à compter du 1er Mars 2020, à la suite de GEWEPII. Ce programme est mis en œuvre en partenariat avec plusieurs Organisations de la Société Civile dont les partenaires géographiques qui sont Famille pour Vaincre le SIDA_ FVS –Amis des Enfants (FVS-AMADE), Ministère pour la Paix et Réconciliation sous la Croix (MIPAREC) Greats Lakes Inkingi Development (GLID) et des partenaires spécialisés dans des prestations des services basés sur les performances.
Dans son mandat de renforcement des capacités de la société civile burundaise, CARE International au Burundi continue de mettre conjointement des projets en œuvre avec ses partenaires géographiques. Au-delà des aspects techniques et opérationnels, CARE International au Burundi promeut une gestion saine des ressources et contribue au développement institutionnel pour plus de visibilité et crédibilité et ainsi évoluer vers plus d’autonomie et connexion au paysage de partenaires techniques et financiers fiables.
Dans les trois rapports « RAPPORT DE L’EVALUATION DES CAPACITES DES ORGANISATIONS PARTENAIRES DANS LE CADRE DE LA MISE EN ŒUVRE DU GEWEP III :2020-2025 », commandités en 2020 par CARE International au Burundi, des lacunes ont montré que la réalisation et la mise en œuvre d’une stratégie de mobilisation des ressources s’avère nécessaire enfin de permettre aux 3 organisations de s’adapter à l'évolution des tendances et des priorités des bailleurs de fonds et étendre le champ de façon stratégique et systématique pour parvenir à leur mission et aux résultats escomptés.
A travers le susdit programme, un plan de renforcement des organisations de la société civile a été mis sur pied, et par ricochet, GLID voudrait recruter un consultant ou une maison de consultance pour l’élaboration d’une stratégie de mobilisation des ressources pour chacune des trois partenaires géographiques partenaires de mise en œuvre de GEWEP III.
III. OBJECTIF DE LA CONSULTANCE

1) Objectif principal
Le principal objectif de la consultation est d’élaborer une stratégie à moyen-terme visant à mobiliser des ressources internes et externes pour les 3 organisations partenaires de GEWEP III qui constituera un cadre approprié pour l’établissement de partenariats durables avec les donateurs.
2) Objectifs spécifiques

Conformément à l’objectif susmentionné, un consultant qualifié et expérimenté élaborera une stratégie globale et un plan opérationnel pour la mobilisation des ressources internes et externes. Le consultant travaillera en étroite collaboration avec une équipe de GLID, FVS, MIPAREC composée des cadres de leurs directions respectives.
Le présent travail de consultance renferme les objectifs spécifiques suivants :
i. Développer une stratégie globale de mobilisation des ressources pour les 3 organisations partenaires,
ii. Mettre en place un mécanisme d’opérationnalisation de la stratégie
iii. Renforcer les capacités de l’équipe de coordination sur la mobilisation des ressources,
iv. Mettre en place un dispositif technique pour la mise en œuvre du plan stratégique
de mobilisation des ressources,
v. Assurer un accompagnement de proximité.

3) Résultats attendus :
Le consultant devra produire les résultats suivants :
• Un modèle/guide d’utilisateur bien structuré et rapide pour opérer des choix, accéder et être élu aux paniers des subventions des donateurs est élaboré pour chacune des organisations ;
• Chacune des trois organisations dispose d’un document de stratégie de mobilisation des ressources aligné à ses besoins immédiats et futurs et du plan d’opérationnalisation,
• Un kit de mobilisation des ressources produit (y compris le positionnement, la préparation des propositions, etc.) aligné sur les stratégies des 3 organisations partenaires
• Deux retraites pour le groupe de décideurs et opérationnels sont organisées ;

IV. METHODOLOGIE ET DUREE DE LA CONSULTANCE
Pour aboutir à un document crédible et complet, la méthodologie devra être exploratoire et globale. Elle devra notamment inclure de brèves interviews avec des responsables des organisations respectives généralement impliquées dans la recherche et l’exécution des contrats de subvention.
La méthodologie ne manquera pas de passer en revue tous documents de référence disponibles dans chaque organisation comprenant et, sans s’y limiter les plans stratégiques, les rapports d’évaluation, les rapports d’audit organisationnel, les manuels de procédures, les contrats de subvention, les réponses aux appels à propositions de financement, etc. spécifiquement en ce qui concerne les exigences et le processus de contractualisation.
La présente consultance se déroulera la plupart du temps à Bujumbura, le consultant pourra etre amener à voyager à Gitega afin d’y rencontrer les responsables de MIPAREC.
Le consultant proposera un chronogramme de réalisation qui sera validé de commun accord avec le comité technique composé de GLID, FVS et MIPAREC.
De façon spécifique, la durée de la consultance est de trente (30) jours calendaires et le consultant devra produire :
• Soumission d’un rapport diagnostic dix (10) jours ouvrables suivant le début de la mission sur le travail qui a été accompli, les éventuels résultats, les difficultés rencontrées et les perspectives (plan de rédaction);
• Le projet de rapport provisoire des stratégies et des plans opérationnels pour la mobilisation des ressources des 3 organisations doit être soumis vingt (20) jours après le démarrage de la mission. Le projet sera présenté au /groupe des décideurs des organisations pour être examiné avec le consultant et les observations y seront immédiatement incorporées,
• Le document sera ensuite présenté à un atelier pour validation cinq (5) jours après la soumission du projet de rapport provisoire des 3 stratégies
• Le consultant tiendra compte des conclusions de l’atelier de validation dans la finalisation des stratégies et soumettra un document final cinq (5) jours après l’atelier de validation;,
• Cinq (5) jours après l’atelier de validation, le consultant soumettra également trois (3) copies originales et des versions électroniques des Stratégies et des plans opérationnels pour chacune des 3 organisations
Enfin, le consultant ou le cabinet de consultants peut proposer une méthodologie rationnelle pour aboutir au même objectif et mêmes résultats dans les mêmes délais.

V. LES LIVRABLES ATTENDUS SONT :
• Une version électronique du guide et des stratégies pour chacune des 3 organisations ;
• Une version imprimée du guide et des stratégies pour chacune des 3 organisations.
• Des outils et supports en version électroniques pour les ateliers de formation et/ou validation

VI. PROFIL ET COMPETENCES REQUISES.

Le consultant ou le cabinet de consultants devra disposer d’une :
• Un diplôme d’études universitaires supérieures de niveau BAC+5 (Master, PhD ou Doctorat) en économie, en finance, en gestion administrative, en relations internationales ou toute autre discipline connexe au champ d’étude proposé.
• Un minimum de dix (10) ans d’expérience de consultation en matière de négociations, de formulation de stratégies de développement de partenariat et de mobilisation des ressources dans les ONG, organisations publiques ou internationales
• Expérience antérieure avérée e dans le soutien d'un type de travail similaire (élaboration des stratégies de mobilisation des ressources, le renforcement des capacités des OSC, la rédaction des propositions/documents conceptuels) ;
• Excellente capacité d'analyse en générale, d’aide au développement, de relations et de coopération internationales en particulier ;
• Compréhension substantielle des orientations et des priorités des ONG nationales et des principaux donateurs (Privés, Organismes et agences des Nations Unies, Ambassades, UE, USAID, UKAID, etc.) au niveau mondial, régional, national ;
• Connaissance approfondie des cadres de conception (théorie du changement, cadres logiques, réflexion sur la conception) ;
• Connaissance du contexte socio-politique des Grands Lacs en général et du contexte socio-économique burundais en particulier est fortement préférée.
• Fortes capacités de rédaction et d'animation

VII. SOUMISSION DES OFFRES

Les Consultant(e)s intéressé(e)s doivent présenter un dossier de candidature comprenant les éléments suivants :
a) Une Proposition Technique :
• Note explicative sur la compréhension des Termes de Référence et les raisons de la candidature ;
• Brève présentation de l’approche méthodologique (assortie d’un chronogramme) et de l’organisation de la mission envisagée ;
• CV incluant l’expérience acquise dans des projets similaires et au moins 3 références.

b) Une Proposition Financière :
Les soumissionnaires doivent préparer une proposition financière précisant la répartition détaillée des coûts et le prix total des services offerts en réponse au présent appel d'offre. L'offre doit indiquer clairement les justifications des prix. Le soumissionnaire indiquera le prix unitaire en francs Burundi (BIF) pour chaque rubrique, description, la quantité et le coût total de l'offre en francs Burundi (BIF). Il est clair que l’offre doit s’inscrire dans la limite budgétaire dont dispose le commanditaire pour ce travail.

Par ailleurs, le candidat retenu voudra bien noter que le paiement en une seule tranche ne pourra être effectué que sur la base de sa lettre de créance et les produits livrés, c'est à dire sur présentation du résultat des services spécifiés dans les TDR et après acceptation par le commanditaire du présent travail.

La Proposition doit être soumise par e-mail à l’adresse glid.info@glid.bi , ou déposée sous pli fermé au siège de GLID, (18, avenue Nzero, quartier Zeimet). La mention «Consultant pour l’élaboration d’une stratégie de mobilisation de ressources» devra figurer sur le pli déposé ou en objet de l’e-mail envoyé au plus tard le 1 décembre 2022 à 17H (heure locale).

Toute demande de clarification doit être adressée par courrier électronique à l'adresse e-mail indiquée ci-dessus avant le 29 novembre 2022 à 17H heure locale.

Les soumissionnaires intéressés sont invités à passer au siège de GLID au au 18 avenue Nzero, quartier Zeimet pour consulter les termes de référence. Les TDR peuvent etre obtenus sur demande à l’adresse glid.info@glid.bi ou peuvent être consultés sur le site web www.glid.bi.


VIII. CRITERES D’ATTRIBUTION ET D’EVALUATION

Le marché sera attribué au soumissionnaire dont l'offre propose le meilleur prix en tenant compte du fait que l'offre présente les spécifications et exigences techniques indiquées dans les termes de référence de cet appel d'offre. L'évaluation des propositions se fondera sur les critères tels que décrits ci-dessus :

1. Principaux critères de sélection

Eligibilité pour l'évaluation technique (Oui/Non)
• Un diplôme d’études universitaires supérieures de niveau BAC+5 (Master, PhD ou Doctorat) en économie, en finance, en gestion administrative, en relations internationales ou toute autre discipline connexe au champ d’étude proposé
• Un minimum de dix ans d’expérience de consultation en matière de négociations, de formulation de stratégies de développement de partenariat et de mobilisation des ressources dans les organisations nationales, internationales ou publiques

Notation de l'offre technique (70 points)
• Familiarité avec les outils de mobilisation de ressources des partenaires potentiels intervenant au Burundi sur la problématique des financements des OSC (20 points),
• Disposer d’une bonne connaissance du cadre normatif, international et régional, relatif à la problématique des OSC (10 points);
• Expérience avérée dans le domaine de la planification et d’élaboration de programmes et de stratégies, au Burundi ou dans l’un des pays de la sous-région (10 points),
• Niveau de compréhension par le consultant de la mission/Cohérence de la proposition du consultant avec les TDR et du planning de travail (30 points).

Notation de l'offre financière (30 points)

Les soumissionnaires doivent préparer une proposition financière précisant la répartition détaillée des coûts et le prix total des services offerts en réponse au présent appel d'offre. L'offre doit indiquer clairement les justifications des prix. Le soumissionnaire indiquera le prix unitaire en francs Burundi (BIF) pour chaque rubrique, description, la quantité et le coût total de l'offre en francs Burundi (BIF).


NB:
• Le retrait des termes de référence détaillés se fait gratuitement sur demande à l’adresse glid.info@glid.bi
• Les dossiers déposés ne sont pas repris ;

  • Debut: 2022-11-25 10:18:25
  • Date limite: 01-12-2022
  • Status : Expired
Connectez-vous pour postuler
Qu'en pensez-vous?